BILLETTERIE

BILLETTERIE

Le Kaninhop en démo

Avez-vous déjà vu… des lapins faire du saut d’obstacle ? Eh bien découvrez que cette discipline existe depuis de nombreuses années et qu’elle porte un nom : le Kaninhop.
Retour sur la petite histoire du Kaninhop

Un saut dans d’histoire !

Cette discipline sportive pour les lapins a été inventée en Suède dans les années 1970-1980 sous l’impulsion d’un groupe d’amies. Elle est rapidement devenue populaire dans le pays avant de dépasser ses frontières.
À la base, les règles ressemblaient très étroitement à celles du saut d’obstacle à cheval, mais elles ont évolué avec la pratique et les années. Le premier club a été créé en 1977 tandis que la Swedish Federation of Rabbit Jumping a d’abord vu le jour en 1994 ; des fédérations ont ensuite été créées en 2002 pour la Norvège et en 2004 pour la Finlande.

Le nom de la discipline vient enfin de kanin qui signifie « lapin » et hoppa « sauter » en suédois.

Qui peut faire du Kaninhop ? Et comment ?

Cette discipline est ouverte à tous les lapins et leurs propriétaires à condition qu’ils aient fini leur croissance (minimum 7 mois ou plus en fonction de la race).

D’ailleurs, connaissez-vous la différence entre Kaninhop et agility ? Le parcours et les types d’exercices. Le Kaninhop est uniquement composé d’obstacles, tandis que l’agility réunit quelques obstacles, mais principalement des cerceaux, des tunnels et des slaloms.

Le plus important ? Il faut que ça soit ludique pour le lapin, et un moment de plaisir et de complicité. Le Kaninhop ne doit pas être synonyme de séance de torture. Il faut veiller avant tout au bien-être du lapin et à le récompenser lorsqu’il exécute des sauts.

Ne le forcez pas et ne le stressez pas. Les séances ne doivent pas être trop longues, les obstacles trop hauts ou trop rapprochés. Novices dans la discipline, commencez par 5 minutes et des barres au sol !

Un début en douceur

Pour débuter cette discipline, il vous faudra de la patience et beaucoup d’amour, ainsi que quelques accessoires. Friandises, harnais et laisse (longueur de plus de 2m conseillée) pour les débutants, clicker et câlins sont des accessoires indispensables.

Pour ce qui est des obstacles, il en existe de tous types (vertical, oxer, spa…) et vous pouvez aussi les construire. Veillez à utiliser des barres amovibles pour éviter que le lapin ne se blesse et à ce que vos supports ne comportent aucun clou.

Des lapins athlètes qui mettent la barre haute

L’anecdote ? Nos amis les lapins peuvent sauter jusqu’à 4 fois leur taille ! Pas mal non ? Le record de hauteur est détenu par un lapin suédois du nom de Miss Pinky’s Gd Ch Harajuku “Dobby”qui fait la fierté de sa propriétaire Julia Samson. Cet athlète de haut niveau aux grandes oreilles a sauté près de 106 cm ! Il détient aussi le record du saut en longueur (301 cm). Aucun produit dopant pour ce champion, juste de l’amour et des carottes !

Démonstration de Kaninhop au programme du Paris Animal Show

Cette discipline vous intrigue ? Ça tombe bien ! Venez la découvrir les 25 et 26 janvier 2020 à Paris Expo Porte de Versailles.

C’est l’occasion de découvrir le kaninhop lors d’une démonstration de kaninhop avec l’association Kaninhop France, Dayko la star française des lapins @passion_lapin, 4 lapins du compte Instagram @bubbly.bunnys, et Supreme Petfoods. Rendez-vous sur le ring de Paris Animal Show samedi et dimanche de 11h à 12h00.

Recevez le programme complet

Ne manquez rien et recevez directement par email la liste des exposants, le programme des animations et masterclass et la liste des animaux présents !